NHK WORLD-JAPAN prolonge sa diffusion sur ASTRA 19.2° Est

Written on 23 fév 2021

NHK World Japan

Luxembourg, 23 février 2021 - Japan International Broadcasting Inc. (JIB), filiale du seul radiodiffuseur public japonais NHK et distributeur officiel de NHK WORLD-JAPAN, a renouvelé son contrat pluriannuel avec SES pour la capacité satellitaire. Cet accord permettra à la chaîne d'information en langue anglaise de NHK de continuer à être distribuée via la position orbitale phare de SES, ASTRA à 19,2 degrés Est. Ce sont ansi plus de 45 millions de foyers européens qui peuvent recevoir gratuitement la chaîne en HD.

NHK WORLD-JAPAN fournit les dernières informations sur le Japon et l'Asie à travers la télévision, la radio et en ligne à une audience mondiale. Pendant la pandémie de COVID-19, NHK WORLD-JAPAN a observé un intérêt croissant pour ses informations et autres programmes, les téléspectateurs recherchant des sources fiables de mises à jour ainsi que de nouveaux divertissements fascinants, ce qui souligne l'importance du contenu diffusé par satellite.

"NHK WORLD-JAPAN est disponible 24 heures sur 24 en tant que chaîne d'information et de style de vie pour environ 380 millions de foyers dans 160 régions et pays du monde", a déclaré Masaru Shiromoto, président et directeur général de JIB. "La croissance a été spectaculaire depuis la création de la chaîne, et nous travaillons continuellement à étendre sa disponibilité.  Le renouvellement du service avec SES via Astra 19,2° Est garantit que NHK WORLD-JAPAN continuera à être largement disponible en Europe avec la transmission de haute qualité que nos téléspectateurs attendent."

"JIB est un partenaire précieux pour SES depuis plusieurs années maintenant, car nous diffusons continuellement le contenu de NHK sur plusieurs marchés internationaux", a déclaré Steve Collar, PDG de SES. "Nous sommes ravis de prolonger notre partenariat à long terme avec JIB et NHK WORLD-JAPAN pour apporter des contenus japonais de premier ordre et des informations fiables à de vastes audiences en Europe et garantir des expériences de visionnage transparentes."